logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/12/2012

Un peu de Culture !!!!

1.jpg

19:36 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1)

14/07/2012

Enigme du 6ième jour

 Garde_1.jpg

Connaissez vous l'auteur de ce tableau ?


Et toujours pas de réponse   !!!

Attention à l'indigestion de pommes ....

16:18 Publié dans Culture, Jeux | Lien permanent | Commentaires (13)

21/06/2012

La fourmi en folie ......

Image-143.jpg


"Une fourmi de dix-huit mètres
Avec un chapeau sur la tête
Ça n'existe pas, ça n'existe pas

Une fourmi traînant un char
Plein de pingouins et de canards
Ça n'existe pas, ça n'existe pas

Une fourmi parlant français,
Parlant latin et javanais,
Ça n'existe pas, ça n'existe pas.
Eh! pourquoi pas?"


Robert Desnos

            (Chantefables et Chantefleurs)

 

13/06/2012

Pub d'autrefois

pub-machine-à-coudre-new-home-1894.jpg

  Machines à coudre New Home 

Affiche publicitaire de 1894


Géniale, non  ???

 

07/05/2012

La Grande Enigme du Saucisson

L'auteur est un peintre français né dans le sud ouest....

Ce tableau grand format (153 x 218 cm) date de 1889...il s'agit d'une série de boutiques alimentaires exécutée à l'époque dans les Halles de Paris..

00.jpg

Bon ....voila ........à vous de jouer ...

PS : les petits plaisantins et les fans de Justin Bridoux ou du père Olida sont priés de s'abstenir ....

 

12:50 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (7)

21/02/2012

Le tire au flanc .....

« Tirer au flanc / au cul »

[ SIGNIFICATION ]
Éviter le travail, les corvées

[ ORIGINE ]
Ceux qui s'amuseraient à utiliser un flan comme munition d'un lance-pierres ou d'un canon auraient certainement de graves déconvenues ou bien pourraient en rester comme deux ronds de flan devant le résultat obtenu. Et pourtant, dans certaines lectures, l'orthographe de l'expression pourrait laisser croire que c'est bien de cela qu'il s'agit.

Cette expression nous viendrait du milieu militaire à la fin du XIXe siècle.
Dans une armée en ordre de bataille, il y a l'avant de la troupe, le front, là où ça chauffe, où il est possible de faire preuve d'héroïsme et/ou de mourir très rapidement, et les flancs (dénomination utilisée dans ce contexte depuis le XVIe siècle), lieux généralement plus calmes où il vaut mieux se trouver si on n'a trop l'intention de mourir bêtement pour une cause qui nous dépasse (sauf, bien entendu, quand un ennemi belliqueux décide d'attaquer aussi par les flancs, l'imbécile).
Celui qui se trouvait au front et qui, pris d'un besoin pressant (de se mettre à l'abri, pas d'autre chose), se déportait vers le flanc était quelqu'un qui cherchait à échapper aux principaux risques et qui était plutôt mal vu par ses petits camarades.

Par extension, celui qui se faufile en douce vers le côté pour éviter quelque chose de déplaisant, le paresseux qui veut en faire le moins possible, qui cherche à échapper aux corvées, est devenu le tire-au-flanc, sens qui s'est ensuite répandu très largement hors du monde militaire.

Et si, tirer au flanc, c'est essayer d'échapper à la corvée en s'échappant sur un côté, tirer au cul autre version plus vulgaire, c'est aussi se dérober, mais vers l'arrière cette fois.

Maintenant, j'en imagine bien certains qui se disent « j'ai bien compris pourquoi on parle ici du flanc ou du cul, mais pourquoi 'tirer' » ?
Eh bien cela ne vient pas du fait qu'on est à l'origine dans le milieu militaire et que celui-ci se fait un plaisir d'utiliser des armes à feu !
Pensez plutôt au verbe "se tirer" qui veut dire "s'éloigner" ou bien "s'enfuir". Il n'est pas aussi argotique qu'on pourrait le croire, puisque 'tirer' a eu le sens de "aller vers" ou "s'acheminer vers", comme Molière l'utilise dans L'étourdi, par exemple ("Tirons de ce côté") ou comme on le trouvait dans les locutions "tirer de long" ou "tirer de large" qui voulaient dire "s'enfuir".

20:12 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (3)

07/11/2010

L'insoutenable légèreté de l'être ....

Charmante illustration de couverture proposée il y a quelques années aux Editions Folio pour un roman de Milan Kundera : "L'insoutenable légèreté de l'être"

obe2.jpg

Refusée !!!!  et toujours sans aucune explication !!

Je dois avouer que je n'ai jamais très bien compris pourquoi ... 

Mais peut être avez vous une idée  ?

 

16:53 Publié dans Culture, Livres | Lien permanent | Commentaires (9)

28/02/2010

Elle s'est réveillée !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Une de Couverture proposée en 1997 aux Editions Fayard  pour le livre d'Alain Peyrefitte :      "La Chine s'est éveillée"

fmode.jpg

Encore Refusée !!!  Et toujours sans aucune explication  !!!    

J'avoue que, là encore, je n'ai pas compris pourquoi ...

19:28 Publié dans Culture, Livres | Lien permanent | Commentaires (8)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique