logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/02/2011

l'Oxygénée Cusenier .....

En Europe occidentale, l'origine de l'absinthe en tant que boisson date de la fin du XVIII° siècle.

Il semblerait que l'inventeur en soit un médecin franc-comtois, natif du Doubs, le docteur Pierre Ordinaire.

En 1792, le docteur fuyant la révolution française, s'établit dans la petite ville suisse de Couvet.

Ce docteur, également apothicaire, chose courante à l'époque, disposait d'un remède dont il tenait la recette secrète.

Cette potion, "la Fée Verte", était préconisée pour traiter l'épilepsie, la goutte, les vers, les calculs rénaux, les coliques et le mal de tête..... 

Ce remède miracle était en fait un élixir d'absinthe et nombre de patients du docteur Ordinaire, après en avoir fait usage, se déclaraient totalement guéris.

abs xla-fee-verte.jpg
.

A la mort du docteur, la recette fut transmise à l'une de ses voisines, une certaine Henriod..

Cette dame et ses filles se mirent à cultiver les plantes nécessaires dans leur jardin avant de les distiller dans un petit alambic... l'élixir était toujours vendu en tant que médication mais, en 1797, un suisse, négociant en dentelles, le major Daniel Dubied, flairant la bonne affaire, achète la recette originale du docteur Ordinaire à la famille Henriod....

Il a l'idée de moderniser, d'intensifier la production de liqueur et de la commercialiser comme  boisson apéritive ... 

Absinthe-Superieure-Junod-63KB.jpg

En 1805, le beau-fils du major Dubied, Henri-Louis Pernod, fonde à Pontarlier la compagnie Pernod Fils.

A ses débuts la fabrique produisait 16 litres d'absinthe par jour.

Le succès fut tel qu'en 1850, au décès de Louis Pernod, l'usine était dotée de 26 alambics produisant 20 000 litres par jour ...(en 1896, la production de la compagnie Pernod atteindra 125 000 litres d'absinthe par jour !! )

1896-Maison-Pernod-19KB.jpg

Vers 1855, le marché de l'absinthe est toujours en pleine effervescence et le succès de Pernod Fils inspire nombre d'imitateurs et de marques concurrentes.  

Absinthe-Barth-61KB.jpg

Absinthe-Rosinette-69KB.jpg

absinthe charlotte.jpg

C'est ainsi qu'en 1858, Eugène Cusenier fonde une nouvelle distillerie d'absinthe à Ornans, dans le Doubs, non loin de la frontière Suisse.

Cusenier-Fils-46KB.jpg

Mais c'est aussi dans les années 1860 que naissent les premiers soucis liés à la nocivité de l'abus d'absinthe.

Le docteur Valentin Magnan, médecin-chef de l'asile parisien Sainte Anne, publie une série d'articles dans lesquels il accuse la consommation régulière d'absinthe d' être la cause d'un syndrome particulier, l'absinthisme : de la consommation excessive d'absinthe résulte une dépendance, de l'hypernervosité, des crises d'épilepsie et des hallucinations.

Les ligues antialcooliques, s'emparant aussitôt du problème, feront la plus grande publicité aux articles du docteur Magnan...

abs Cri-de-Alarme-CC-59KB2.jpg

absinthe ennemi 1.jpg

 

La famille Cusenier contre attaque ....elle innove avec une absinthe dite bienfaisante : l'Absinthe Oxygénée.....

Absinthe-Oxygenee-Cusenier-by-Tamagno.jpg

Cette nouvelle recette prête  à croire que les plantes suspectes ont été remplacées par des plantes apaisantes.....suspectes, nocives ou apaisantes, le nom des plantes utilisées n'est jamais cité, mais bon, à l'époque les contrôles sanitaires étaient des plus sommaires....bref, passons ....

Absinthe-Terminus-94KB.jpg

Les six plantes de base nécessaires à la distillation d'absinthe sont la grande et la petite absinthe, l'anis vert, le fenouil, la mélisse et l'hysope....

Parmi ces six plantes deux contiennent des molécules nocives :

- la fenchone, molécule principale de l'huile essentielle du fenouil aux effets euphorisants pouvant être toxiques à doses élevées ....

- la thuyone, molécule provoquant des sensations de désinhibition et, à fortes doses, des hallucinations...la thuyone est présente dans la plante absinthe.....l'éliminer implique de produire de l'absinthe sans cette plante ....l'exercice semble des plus difficiles ...

Le secret de ces fameuse plantes apaisantes résidait en fait dans une invention de William Saint Martin....ce dernier avait mis au point un appareil capable de soumettre les liquides à de très hautes pression avant de les pulvériser pour y subir une division moléculaire. L'oxygène, également sous très haute pression, entre dès lors en contact avec le liquide et produit un effet immédiat : les produits volatils contenus dans les huiles essentielles sont transformés en éthers aromatiques ....

appareil de William Saint-Martin pour l'oxygénation et le vieillissement artificiel des eaux- de-vie.jpg

Cette opération, dite oxygénation, produisait, pour un coût très modique, les mêmes résultats qu'un vieillissement naturel de plusieurs années en fût... 

Absinthe-Ageing-75KB-431x320.jpg

appareil à vieillir l'absinthe   

Quoiqu'il en soit, absinthe bienfaisante ou pas, oxygénée ou pas, dès 1875, les syndicats, l'église catholique, les médecins, la presse se joignent aux ligues anti-alcooliques et se mobilisent contre "l'absinthe qui rend fou"
absinthe-rend-fou-.jpg
 
.
 abs hygienique 1.JPG
 
  
La famille Cusenier contre attaque une nouvelle fois ...
Elle invente "l'Elixir hygiénique oxygénée",
boisson dont les fondements scientifiques restent encore à démontrer mais qui n'en a pas moins le mérite de rassurer les plus crédules.
.
Une boisson longtemps très appréciée pour être "vieillie naturellement" et fort réputée pour ses qualités gustatives, apéritives et même aphrodisiaques.
 
C'est ainsi que jusqu'en 1915, de nombreux dessins humoristiques ne cesseront de vanter les bienfaits de l'absinthe hygiénique oxygénée de la maison Cusenier.

Absinthe-Oxy-Cyclists-62KB.jpg

Comme de beaucoup d'autres ....

absinthe supérieure.jpg
absinthe-parisienne.jpg

Mais la lutte continue et en 1906, la ligue nationale française antialcoolique recueille 400 000 signatures dans une pétition .... 

Le 14 juin 1907, à Paris, une grande manifestation rassemble (il fallait quand même le faire) les viticulteurs et les ligues antialcooliques....Un seul mot d'ordre : "Tous pour le vin, contre l'absinthe ".
.
absinthe Le-Matin-15-Juin.jpg
Absinthe 14 juin.jpg

En 1908, un groupe antialcoolique se constitue au Sénat et veut faire voter trois mesures : interdiction de l'absinthe, limitation du nombre des débits de boissons, suppression du privilège des bouilleurs de cru.

Mais aucune de ces mesures ne sera votée et ce n'est qu'en janvier 1915 que la vente d'absinthe sera interdite en France...

absinthe 1908-Green-Fairy.jpg 

absinthe Gantner-France-CC-71KB.jpg

Les anciennes marques de la défunte absinthe se reconvertissent sans tarder dans la production d'anisés......la préparation est identique à celle de l'absinthe et c'est ainsi qu'en 1932, un certain Paul Ricard inventa le Pastis ...

 

absinthe Poudre-Montavon-CC-81KB.jpg
.

La saga de la "Fée Verte" est bien loin d'être terminée puisqu'un décret de 1988 autorise et règlemente désormais dans les boissons la présence de la principale molécule de l'huile essentielle d'absinthe, la thuyone....

Ce décret permet de produire à nouveau de l'absinthe en France et 1999 verra la naissance de la "Versinthe verte", spiritueux à base de grande absinthe...

absinthe versinthe verte.jpg

Le 17 décembre 2010, le Parlement abroge la loi du 16 mars 1915 qui interdisait aux producteurs français d'utiliser la dénomination absinthe...

L'absinthe actuelle titre, comme autrefois, entre 45° et 90°.

Elle est produite par la distillerie Paul Devoille à Fougerolles en Haute-Saône, à Saumur par la distillerie Combier  et à Pontarlier dans le Doubs par les établissements Emile Pernot.

absinthe pernot pontarlier.jpg

A Paris, "Vert d'Absinthe" , boutique dédiée à l'absinthe sise au 11 rue d'Ormesson dans le 4° est particulièrement bien achalandée.

affiche_absinthe.jpg   

 

Cela dit, déguster une absinthe implique tout un rituel qui se pratique à l'aide d'accessoires bien spécifiques .........j'en parlerai peut être un de ces jours.......je dis peut être car il faudrait que j'y sois décidé, que je sois motivé et que Blog50 et toutes ses pubs débiles ne me gonfle pas trop pour que je reste agréable, gentil, correct et de bonne humeur....de bonne compagnie en somme.....

  

Commentaires

Bonjour,
Alors là Mr Zorg c'est un sacré document, j'en connaissais une partie, j'ai appris que très récemment, j'étais en Bretagne, sur une île minuscule qui s'appelle pourtant L'ile Grande, et il y a mais il ne faut pas le dire, qq un ou uns qui font ce breuvage a la couleur magnifique, oui les anciens continuent a affirmer qu'il y a eu des régions bien spécifiques de France où il y avait production que les fous devenaient de plus en plus fous, ainsi que les enfants qui naissaient, et c'est la vérité, la pub de l'époque n'a pas été mensongère,
j'en ai bu pour la première fois, quand je dis boire, impossible pour moi, disons tremper le doigt, il faut s'accrocher, surtout celle faite ainsi "à la maison"
et dommage que vous n'avez pas expliqué cette façon bien particulière pour l'apprécier
c'est essentiel car elle ne se boit pas comme les autres liqueurs
Bon reportage
comment trouvez vous ainsi et toujours vos affiches??
c'est votre spécialité?
amicalement
Catherine

Écrit par : Lady Chatterley | 21/02/2011

et 3
vous aussi avez des problèmes de pubs
incroyable
comment avec blog50 pouvons nous avoir ainsi des Blanche Porte, et etc... au moins trois a chaque fois que je désire lire comme là votre note
c'est que se cite blog50 n'est pas fiable?
j'ai cru moi que mon ordi avait des soucis, mais ce n'est que lorsque je suis sur blog50
et si tous avons les mêmes problèmes ne pouvons nous faire une liste des personnes qui comme nous deux en avons et faire remonter çà
pour qu'ils agissent
a bientôt
Catherine

Écrit par : Lady Chatterley | 21/02/2011

...j'ai bien aimé aussi vos coquelicots tout en haut
c'est ce que vous appelez une bannière?
c'est frais et vif
félicitations
Catherine

Écrit par : Lady Chatterley | 21/02/2011

c'est bien, en arrivant chez Zorg, que nous avons le plus, des publicités
A ta santé ! l'absinthe médicinale

Écrit par : Marie-Thérèse | 21/02/2011

Coucou !
La fée verte reprend son nom " l'absinthe" qui lui avait été interdit pendant plusieurs années ...
Bizoux Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 21/02/2011

Trés beau exposé sur l' absinthe et je vous invite à déguster un verre d' absinthe Drip :
Verser dans un verre de contenance 15 à 33 cl une mesure d' absinthe ou de pernod .Mettre un sucre dans un cuill au dessus du trou ou d' une passoire à thè munie de 2 à 3 trous .Mettre une bonne cuill de glace pilée sur le sucre et verser l' eau fraîche dessus
L' eau glacée et sucrée s' écoule lentement dans le verre où se trouve l' absinthe .
Dés que l' eau est passée , la boisson est prête à boire .

Écrit par : roche | 21/02/2011

Eh bien dis donc Zorg tu avais le hoquet en faisant ta note où bien tu avais testé l'absinthe ?
Merci de nous avoir informé sur les méfaits de cette sale plante qui a fait tant de victimes
Absinthe Barth et Cie avait choisi un curieux modèle au sourire qui se voulait enjôleur mais dont les yeux de jouisseur et de dépravé ne donnaient pas envie d'en boire
J'aime bien toutes ces vieilles pub
Bisous

Écrit par : F.jegou | 21/02/2011

Je le jure : je ne boirai pas d'absinthe.
Bonne nuit.

Écrit par : pimprenelle | 22/02/2011

les humains de tous temps ont cherché
et cherchent toujours à s'étourdir
marchands et produits ne manquent pas
rien ne change les drogues changent !
amitiès

Écrit par : ventdamont | 23/02/2011

Et voilà! Plein de fans pour Zorg! J'en ai appris de belles sur l'absinthe, si belle, si légendaire, posée sur la table de bistro devant le fameux tableau devant la dame décoiffée à l'air délicieusement abruti ! En voyant arriver l' "Absenthe" et autre dénomination approximative, j'ai trouvé ça suspect, ça ne pouvait pas être de la vraie Absinthe, pour les raisons que tu cites. Maintenant tu me dis qu'on refait à peu près la même chose ? vec les mêmes ingédients ... empoisonnés, nocifs... ! M'en vais aller visiter la rue d'Ormesson dans ce cas!
Tu dois connaître Vulcani, la boisson que Jean Carmet essaie de vendre en offrant un carillon dans "Comment réussir quand on est con et pleurnichard" ? Un de mes films préférés!
Gros bisous, Zorg, reste avec blog 50, on s'en fout des pubs, faut les effacer tout de suite. Miss Tinguett.

Qu'as-tu fait à ton blog ? la présentation est différente pour tes notes.
(Au fait et mes bannières, alors, tu me les envoies un jour ?)
Kerkira, c 'est Corfou ?

Écrit par : helene merrick | 24/02/2011

Alors là, tu as fait fort dans les recherches de qualité!!Quelle affaire cette boisson qui met le bocal à l'envers!! Je pense que ts les alcools fort rendent fou dès que l'on abuse!!! Elles sont superbes les affiches!! J'ai bien noté l'adresse de Paris au cas où!!!hihihi Reste à lire la notice sur ton prochain post!!
Hélas, autres temps, autres moeurs, désormais, les drogues chimiques sont à la mode!!! BISOUS FAN

Écrit par : FAN | 26/02/2011

C'est très énervant ces histoires de bannières! je n'arrête pas depuis deux jours d'essayer d'un mettre une nouvelle, mais rien ne se passe, je vais finir par prendre en grippe mes petites bestioles là-haut! D'ailleurs, tiens, je vais peut-être tout enlever et repartir à zéro côté bannière, ça marchera peut-être comme ça. Merci de tes conseils, je vais voir si c'est efficace.
La boutique grandes tailles, je ne m'en souviens pas, la mémoire fait ce qu'elle veut! Je vais voir si je trouve une photo de l'Ambigu, c'était tellement joli...
Bises. Hélène

Écrit par : helene merrick | 01/03/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique